• médecin conseil thermal

Le Médecin Conseil des Établissements Thermaux de Vichy

Découvrez son rôle aux Thermes de Vichy


Le Médecin Conseil des Thermes de Vichy est en relation directe avec la Direction des Établissements Thermaux, représentant la caution scientifique de la station thermale, en participant à l’élaboration des forfaits et à la gestion des soins.

Le Médecin Conseil est en relation directe avec le Directeur des Établissements, avec la responsable des soins, avec les infirmières, ainsi qu’avec les balnéo-thérapeutes. Il est donc informé immédiatement de tout évènement pouvant intervenir sur le plan médical, lui permettant de réagir aussitôt.

Le Médecin Conseil s’assure que tout est mis en œuvre pour garantir aux curistes des soins irréprochables, dans un contexte d’hygiène constamment surveillé.

Le Médecin Conseil des Thermes de Vichy est en relation directe avec les patients lors de leurs soins, afin de répondre à leurs questions et prendre note de leurs remarques.

Le Médecin Conseil est en relation avec le corps médical de Vichy (médecins thermaux, médecins généralistes ou médecins spécialistes) afin d’adapter au mieux les soins thermaux ou de réagir vis-à-vis d’une complication médicale pouvant survenir.

Le Médecin Conseil est en relation par courrier avec le médecin traitant du patient, prescripteur de la cure, pour éventuellement apporter toute information sollicitée.

Le Médecin Conseil se tient disponible pour répondre aux questions médicales posées, par les médecins ou autres, et informer sur les indications d’un séjour thermal à Vichy.

Le Médecin Conseil des Thermes de Vichy a un rôle de fédérateur pour développer des conférences sur les sujets de dépistage, de prévention et d’éducation à la santé.

En conclusion le Médecin Conseil est un interlocuteur essentiel à tous les niveaux et reste un maillon de la chaine de soins mis en place autour du patient pour lui permettre une prise en charge optima lors de son séjour thermal à Vichy.

Médecin généraliste et thermaliste

Philippe Guérin

5 mai 2011

Lettres d'information