• Quel sport pratiquer pour rester en bonne santé ?

Conseils d'activités physiques pour rester en bonne santé !

Découvrez tous les bienfaits du sport sur la santé !


L’activité physique joue un rôle prépondérant tout au long de notre vie

Quels sont les bienfaits du sport chez l'enfant et l'adolescent ?

Lutte contre le surpoids, l'obésité

Chez l’enfant et l’adolescent, elle est considérée comme un moyen de lutte contre le surpoids et l’obésité, ainsi que le désinvestissement scolaire et social.

Canalise l'agressivité & participe au développement

Ces avantages existeraient quelle que soit la discipline pratiquée.

L’activité physique permettrait également de canaliser l’agressivité, de maîtriser l’attention, de développer des habiletés cognitives et sociales, et de gagner en estime de soi.

Donne une meilleure estime de soi

Il a été démontré que les jeunes qui ont une activité physique ont une meilleure image d’eux-mêmes et moins d’anxiété que ceux qui n’ont pas d’activité physique.

Quels sont les bienfaits du sport chez l'adulte (actifs, séniors) ?

Donne une meilleure estime de soi

Chez l’adulte, sans pathologie, l’activité physique régulière et d’intensité modérée a un effet bénéfique sur le bien-être (sentiment de compétence, image de soi, faible anxiété). Les études scientifiques montrent que le niveau d’estime de soi augmente faiblement, mais significativement, avec une pratique physique ou sportive.

Limite les risques de chutes chez les séniors

Au cours de l’avancée de l’âge, la pratique régulière d’une activité physique permet de conserver l’indépendance et préserver la qualité de vie. Les programmes combinant des exercices d’équilibre, de renforcement musculaire des membres inférieurs, de souplesse et/ou d’endurance permettent de réduire le risque de chutes chez le sujet âgé. Plusieurs études ont montré un taux d’incidence des fractures du col du fémur de 20 à 40 % plus faible chez les individus qui déclarent être physiquement actifs comparés à des sujets sédentaires.

Entretient la mémoire, les capacités de raisonnement

De même, l’activité physique régulière est considérée comme un facteur de prévention des troubles cognitifs. L’amélioration de l’oxygénation du cerveau par une pratique régulière a un effet probant chez les personnes âgées au niveau de la capacité de réaction, de la mémoire, du raisonnement.

« Mieux dans sa tête, mieux dans son corps »

Réduit l'anxiété, la dépression

L’activité physique réduit l’anxiété de la population générale adulte. Elle diminue le niveau de dépression de populations très diverses et devrait être proposée dans toute prise en charge de la dépression.

Des recommandations internationales récentes définissent des niveaux d’activité physique bénéfiques pour la santé

Combien de temps un enfant devrait-il passer à pratiquer une activité physique ?

Chez l’enfant, les conclusions de consensus récents s’accordent pour dire qu’un minimum de 60 minutes par jour d’activités physiques d’intensité modérée à élevée est souhaitable, sous forme :

  • de sports,
  • de jeux ou d’activités de la vie quotidienne.

Et pour les adultes, les 30 minutes d'activité physique par jour sont-elles toujours d'actualité ?

Pour l’adulte de 18 à 65 ans

  • Il est recommandé une activité physique de type aérobie (endurance) d’intensité modérée pendant une durée minimale de 30 minutes 5 fois par semaine.
  • Ou une activité de type aérobie d’intensité élevée pendant une durée minimale de 20 minutes 3 jours par semaine.
  • Cette activité physique peut faire l’objet d’activités combinées : par exemple, marcher d’un bon pas pendant 30 minutes 2 fois par semaine, et pratiquer le jogging pendant 20 minutes 2 autres jours de la semaine.
  • Sont préconisées également des activités de renforcement musculaire (travail contre résistance) qui doivent compléter les activités d’endurance.
  • Ces exercices de renforcement musculaire doivent être pratiqués au moins 2 jours, non consécutifs, par semaine, sous forme d’exercices utilisant les principaux groupes musculaires, avec 8 à 12 répétitions de chaque exercice.

Pour l'adulte au-delà de 65 ans

  • Les recommandations en terme de durée et fréquence apparaissent identiques à celles préconisées pour l’adulte jeune.
  • Toutefois, pour certains sujets âgés, une activité d’intensité modérée correspondra à la marche normale, pour d’autres à la marche rapide.
  • Les recommandations mettent l’accent sur la diversification des activités ; il faut ajouter des activités d’équilibre pour un maintien de la souplesse et la prévention des chutes; des combinaisons d’activités modérées ou intenses peuvent être effectuées.
  • Les activités de la vie quotidienne d’intensité modérée à élevée durant au moins 10 minutes (tâches ménagères, jardinage…) peuvent être comptabilisées pour atteindre le niveau recommandé.
Jean-Luc Sicot, Directeur des exploitations thermales

Jean-Luc Sicot

10 mai 2012

Lettres d'information