• Salle de sport : cardio-training avec coach au centre thermal des Dômes Vichy

Croyances et idées reçues en salle de cardio training

Stop aux idées reçues relatives à la pratique d'un sport.


Certaines croyances et idées reçues peuvent créer une barrière. Voici quelques témoignages récurrents de personnes que j’accueille pour la première fois :

  • « Je pense ne pas être assez en forme physique pour faire de ces appareils. »
  • « Ces appareils sont imposants et je suis sûr qu’ils vont rapidement me fatiguer, car je n’ai pas de souffle. »
  • « J’ai peur de mal en faire, d’être mal positionné(e), et donc de me blesser. »
  • « Je ne sais pas faire fonctionner ces appareils et je ne sais pas à quoi ils servent, quels muscles ils font fonctionner. »
  • « Je pense que je vais être « ridicule » par rapport aux autres, car je suis débutant. »

« C’est ici une partie de mon travail que j’affectionne, car je dois tout de suite mettre en confiance ces personnes pour qu’elles se familiarisent avec la salle de cardio training.»

Comment mettre en confiance les non initiés ?

Un bilan

Il est primordial en premier lieu de faire un bilan avec chaque personne : 

  • son âge,
  • son passé physique,
  • ses soucis de santé éventuels,
  • ses envies et besoins…

Une présentation du matériel, "des machines" 

Ensuite il est intéressant de faire une brève présentation de chaque appareil (intérêt, muscles sollicités…). Pour ces « débutants », j’insiste toujours sur le fait que pour chaque appareil je vais toujours ajuster la vitesse et la résistance en fonction de leurs possibilités afin qu’ils ne soient à aucun moment essoufflés.

Des conseils de postures personnalisés

Après avoir choisi un appareil, le rameur par exemple, j’explique comment se positionner (dos bien droit, ventre rentrer…) et comment poser sa respiration pour se calquer à son effort (toujours expirer à l’effort, donc quand on ramène la barre sous la poitrine).

Ensuite je les laisse se familiariser aux mouvements à faible vitesse et résistance (échauffement), les corrige si nécessaire, et leurs présentent les informations utiles sur l’écran (temps effectué, vitesse , résistance, calories…).

En fonction de l’âge, on peut déterminer une zone de travail où chaque individu se sentira à l’aise, quel que soit son niveau physique. Le tout est de le faire monter progressivement en régime jusqu’à atteindre cette zone, et ensuite de l’y maintenir, afin que chacun travaille à son niveau..

Une satisfaction personnelle "starter"

À la fin de la séance, tous sont agréablement surpris de leurs performances et surtout de la « facilité » avec laquelle ils ont fait ces efforts.

Tous comprennent qu’ils sont capables de faire de ces appareils sans soucis particulier et qu'à partir du moment où l’on reste dans sa zone de confort à l’exercice et que l’on respire en rythme, on est capable de durer de plus en plus longtemps et surtout sans fatigue musculaire, et cela, quel que soit l’appareil.

Quel plaisir pour moi de voir qu’à la fin de leur séjour, ces personnes sont passées du stade « je suis rapidement essoufflé(e) à l’effort et je me fatigue vite » à « je suis capable de faire une heure d’activité physique par jour sans fatigue » !

 Et surtout de voir que s’est installée la notion de plaisir par l’activité physique !

Jean-Luc Sicot, Directeur des exploitations thermales

Jean-Luc Sicot

19 avril 2013

Lettres d'information