• sophrologie cancer du sein

Sophrologie et cancer du sein

Découvrez comment la sophrologie peut s'avérer une aide précieuse pour l'acceptation de la maladie et la stimulation du système immunitaire.


« Écoute ton corps.» Lise Bourbeau

Les seins représentent la féminité et la maternité

  • Ils sont en lien direct avec notre façon de materner, soit nos enfants, notre famille, notre conjoint ou le monde en général.
  • Un problème au sein peut être en lien avec une insécurité vécue face au fait de bien nourrir ou protéger ceux que l’on materne.
  • Cela peut être aussi la difficulté à exprimer ses vrais sentiments à trouver un équilibre entre son rôle de mère et de femme accomplie.
  • Ces conflits intérieurs profonds tourmentent la femme qui cherche le juste équilibre.
  • La patiente doit prendre conscience qu’elle vit une situation conflictuelle, soit face à elle-même soit face à quelqu’un d’autre et touchant son espace vital son « petit nid ».
  • Les symptômes liés à la maladie, au cancer du sein, nous montrent qu’il existe des problèmes de vies non résolus. Le corps exprime tout haut ce que l’être exprime tout bas.

« Votre symptôme disparaîtra lorsque votre corps sera prêt à l’abandonner. »  Milton Erickson

Le cancer du sein est une maladie multifactorielle

Plusieurs facteurs déclenchants :

  • Âge
  • Facteurs génétiques
  • Mode de vie et environnement
  • Consommation d’alcool, de tabac
  • Exposition de l’organisme aux hormones
  • Surpoids
  • Alimentation trop acide
  • Stress important
  • Blessures intérieures
  • Chocs émotionnels

En quoi la sophrologie peut vous aider au cours d'un cancer du sein ?

L’accompagnement pendant la maladie

  • La sophrologie intervient en tant que soin d’accompagnement et ne se substitue pas aux traitements en cours d'un cancer du sein.
  • Après le choc de l’annonce, la patiente passe du statut de « bien portant » à celui de « malade ». Cette étape d’acceptation est nécessaire pour pouvoir affronter la maladie.
  • La compréhension de la maladie va permettre à la patiente de retrouver un état de bonne santé différent de celui qui l’a conduit vers le cancer.
  • La sophrologie apporte une aide précieuse dans l’acceptation et le renforcement des traitements.
  • Elle permet de stimuler les défenses immunitaires pour mieux s’opposer à « l’ennemi » qui s’est installé dans le corps.
  • La relaxation et la visualisation positive ont des effets bénéfiques notamment sur les désagréments de la chimiothérapie (nausées, vomissements, perte de cheveux) et les symptômes psychologiques tel que l’anxiété, la colère, la dépression …

Stress et gestion de la douleur

Grâce à la sophrologie, la patiente apprend à gérer ses émotions, son stress, à évacuer les tensions, à exprimer ses angoisses, ses doutes, à accentuer ses capacités de guérison. La sophrologie permet de travailler sur la perception de la douleur et de l’atténuer. Elle permet de prendre un temps pour soi, de respirer calmement et profondément, de se réapproprier son corps et de se sentir en vie.

Retrouver l’estime de soi

La sophrologie va permettre de se poser, de lâcher prise et d’accepter de s’occuper de soi, aux émotions s’exprimer. Elle permet l’acceptation du changement. Elle vient renforcer l’estime de soi et la confiance en soi de la personne en lui permettant d’avoir une image positive d’elle-même. Elle amène la patiente à réapprendre à aimer l’image de soi, de son corps.

« S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie. » Oscar Wilde

Avec votre accord bien sûr, d’autres techniques peuvent être utilisées, telle que l’hypnose pour permettre de débloquer une situation, acquérir des croyances aidantes, les soins énergétiques peuvent vous aider aussi dans la diminution des effets secondaires des traitements.

Le saviez-vous ?

Nathalie Gros sophrologue

Nathalie Gros

25 août 2017

Lettres d'information